top of page

3 ASTUCES POUR RÉUSSIR VOS…




Avec l'arrivée de la nouvelle année, naissent de nouveaux rêves et le désir profond de changer, de se libérer de vieilles habitudes qui nous encombrent. Cependant, atteindre ces résolutions n'est pas aussi simple qu'il y paraît. Souvent, après le mois de janvier, ces bonnes intentions tombent dans l'oubli. Alors, comment faire pour les concrétiser ?

Le simple fait de décider de faire du sport, d'arrêter de fumer ou de modifier notre comportement face à certaines situations ne suffit pas. Notre cerveau ne change pas du jour au lendemain, car nos habitudes sont profondément enracinées dans notre inconscient et façonnent notre manière de penser.

Cet article propose trois astuces pour vous aider à maintenir vos résolutions au-delà du mois de janvier en comprenant mieux le fonctionnement de notre cerveau.





Première astuce : Orientez votre pensée vers ce que vous voulez, pas vers ce que vous ne voulez pas

En effet, le cerveau ne comprend pas la négation. Essayez ceci : "Ne pensez surtout pas à un éléphant rose." Que se passe-t-il ? Vous visualisez un éléphant rose, car pour comprendre la phrase, vous devez vous en faire une représentation mentale. De même, penser "je ne veux plus être toujours en retard" ou "je vais me retenir de crier" attire l'attention du cerveau sur ce que vous ne voulez pas.

Remplacez "Je ne veux plus m'énerver" par "Je reste calme". Notez la nuance : pas "Je veux rester calme", car cela implique un désir encore non réalisé. Visualisez les choses comme si vous aviez déjà atteint votre objectif, cela sera plus motivant.

"Je ne veux plus être toujours en retard" devient ainsi "J'arrive naturellement à l'heure". Évitez les termes absolus tels que "toujours", "jamais", "tout le temps", car ils créent du stress. Visez la réalisation de votre objectif dans la plupart des cas.

Action : Revoyez la formulation de vos résolutions de fin d'année. Sont-elles formulées de manière à orienter votre pensée vers votre objectif ?




Deuxième astuce : Ne négligez pas vos résistances

Vous avez décidé de faire du sport, mais des excuses surviennent. Au lieu d'ignorer ces excuses, identifiez les "intentions positives" qui se cachent derrière. Si faire du sport signifie moins de temps pour vos loisirs ou votre famille, il est crucial de comprendre ces bénéfices. Le cerveau veut prendre soin de vous, donc il favorisera ce qui vient après le "mais". Identifiez ces intentions positives et trouvez des solutions qui les satisfont.

Il peut être nécessaire de trouver une approche différente pour intégrer le sport à quelque chose d'important pour vous, comme des sorties en famille ou des activités liées à la nature. Trouvez des solutions satisfaisantes à tous les niveaux pour que votre résolution ne soit pas vouée à l'échec.

Action : Lorsque vous pensez à votre résolution, repérez ce qui suit le "mais" et trouvez des solutions pour satisfaire chaque objection.





Troisième astuce : Soyez clair sur ce que vous désirez obtenir

Une résolution vague comme "J'aimerais une meilleure vie" manque de clarté. Si votre cerveau ne peut pas se représenter clairement votre objectif, il sera difficile à atteindre.

Définissez clairement quand, combien, et dans quelle situation vous souhaitez atteindre votre résultat. Par exemple, "D'ici le 1er mars, je rentre confortablement dans une taille 40" ou "Le 5 février, lors de mon entretien avec mon patron, j'exprimerai avec aisance mon ressenti sur le nouveau projet et exposerai mon idée pour le faire avancer". Des objectifs spécifiques peuvent être évalués par une personne extérieure, contrairement à une résolution vague comme "J'aimerais une meilleure vie".

Action : Mettez par écrit votre résolution de nouvelle année. Repérez les termes flous et généraux. Votre objectif indique-t-il quand et dans quelle situation il se manifestera ?


En appliquant ces trois astuces, vos résolutions de fin d'année auront plus de chances de se concrétiser.


A votre succès Jo

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page