top of page

"Comment Adopter un Régime Hyperprotéiné avec Sagesse"



Comment Adopter un Régime Hyperprotéiné avec Sagesse
Aliments riche en apport de protéine lait d'amande

Lorsque l'on envisage un régime hyperprotéiné, la première étape consiste à connaître les aliments riches en protéines. Du côté animal, les viandes, avec environ 27 g de protéines pour 100 g, sont une source majeure. Les poissons et fruits de mer offrent également une moyenne d'environ 24 g pour 100 g. Les œufs, avec 13 g pour 100 g, sont une source complète d'acides aminés.


Les fromages, parmi les produits laitiers, présentent des teneurs variables allant de 18 g pour les fromages frais à 34 g pour la vieille mimolette. Passons ensuite aux sources végétales, avec les légumineuses telles que le soja (25 à 35 g), les oléagineux comme les amandes (21 g) et les graines comme le lupin (36 g).


En suivant un régime hyperprotéiné, il est recommandé de consommer 25 à 30 g de protéines par repas, en éliminant les glucides et les lipides. Cela peut inclure une variété d'aliments, de viandes maigres à des légumineuses et des oléagineux.


Pour augmenter l'apport en protéines sans sacrifier les nutriments essentiels, des astuces telles que l'augmentation des portions de viandes, la combinaison de plusieurs sources de protéines dans un repas, la collation protidique, et l'utilisation de compléments en protéines en poudre peuvent être utiles.




Viande grillée

En ce qui concerne la durée d'un régime hyperprotéiné, que ce soit pour perdre du poids ou gagner en masse musculaire, une pratique minimale de 2 mois est souvent recommandée. Cependant, une alimentation hyperprotéinée intense visant à gagner en masse musculaire ne devrait pas dépasser les 6 mois.


Un exemple de menu hyperprotéiné pourrait inclure des aliments tels que des œufs au plat, du skyr, des viandes maigres, des féculents cuits, des légumes, des amandes, et une collation protidique.


Cependant, il est crucial de noter les risques potentiels d'un régime hyperprotéiné. Une approche non encadrée peut entraîner des carences, des troubles du sommeil, de la fatigue, et divers problèmes de santé à long terme. Il est fortement recommandé d'avoir un suivi professionnel pour garantir une pratique saine et équilibrée.


En conclusion, bien que les régimes hyperprotéinés puissent être bénéfiques dans certains contextes, une approche équilibrée et diversifiée reste essentielle pour maintenir une santé optimale à long terme. La clé réside dans la compréhension de ses propres besoins nutritionnels et le choix judicieux des aliments pour atteindre ses objectifs de manière durable.


Voici quelques idées de menu pour une journée hyperprotéinée :



Petit-déjeuner :


• Omelette aux légumes (poivrons, épinards) et fromage feta lard grillé

• Pain complet grillé "facultatif"

• Yaourt grec nature avec des morceaux de fruits rouges

• Café noir ou thé vert


Collation du matin :


• Shaker de protéines (Whey native) avec une poignée d’amandes


Déjeuner :


• Filet de poulet grillé assaisonné aux herbes

• Quinoa cuit avec des légumes (brocoli, carottes)

• Salade de feuilles vertes avec avocat et graines de tournesol

• Huile d’olive en vinaigrette

• Pomme en dessert


Collation de l’après-midi :


• Skyr nature avec une cuillerée de miel

• Poignée de noix de cajou


Dîner :


• Pavé de saumon cuit au four avec citron et herbes

• Patates douces rôties à l’huile d’olive et au romarin

• Asperges grillées

• Salade de quinoa aux tomates cerises et à la feta

• Fraises en dessert


Assure-toi d’ajuster les portions en fonction de tes besoins nutritionnels et de consulter un professionnel de la santé ou un nutritionniste pour un suivi personnalisé.


A votre votre succès Jo


19 vues0 commentaire

Comments


bottom of page