La polarité sexuelle : dépoussiérez votre vie affective

Pourquoi sommes-nous attirés par certaines personnes ? Pourquoi en séduisons-nous d’autres ? On pense immédiatement aux courbes harmonieuses, à l’humour et à l’argent. Mais la réalité, c’est que certains d’entre nous n’ont rien de tout cela et se révèlent pourtant attirants. Tout est question de tension affective. Et pour qu’il y ait une tension, encore faut-il qu’il y ait une polarité. Le principe est connu en sciences physiques et explique bien des étincelles. Il l’est moins quand il est question de développement personnel. Aujourd’hui, nous évoquons la polarité sexuelle, la manière dont elle nous rend séduisants aux yeux des autres et, surtout, comment l’utiliser pour pimenter notre vie affective ?




Qu’est-ce que la polarité sexuelle ?

L’homme contre la femme. Beaucoup réduisent leur identité de genre à la simple notion homme-femme. Et les concepts qui vont avec ressemblent de plus en plus à des clichés. La femme devrait être sensuelle, affective, créatrice et recevoir des cadeaux. L’homme pour sa part serait combatif, généreux, puissant, riche, bref dopé à la testostérone. De nos jours, ces définitions semblent réductrices.

Les stéréotypes ne sortent pourtant pas de nulle part. On y retrouve même certaines caractéristiques du yin et du yang. La dualité actif-passif, émettrice-réceptrice, extension-contraction, masculin-féminin… existe bel et bien. C’est plutôt leur association « inflexible » à l’homme ou à la femme qui pose question.

Nous possédons tous une part de féminin et de masculin en nous. Nous l’évoquions déjà dans notre article sur le féminin sacré que je vous conseille de lire, même si vous êtes… un homme. Une femme peut jouer un match de boxe, exprimer un trait de caractère plutôt masculin et pourtant rester une femme à part entière. Un homme peut peindre, faire preuve de sensibilité et rester un homme. S’il existe des attitudes à tendance masculine ou féminine, elles ne sont pas réservées aux uns ou aux autres : on parle de polarité masculine et de polarité féminine. La polarité vise à décrire nos personnalités avec plus de nuances que les simples classes binaires, homme et femme.

L'usage des termes de yin, plutôt que polarité féminine, et de yang, à la place de polarité masculine, permet d'en finir avec les connotations de genre. C'est parfois utile pour ne pas brusquer la perception que nous avons de nous même.

Notre polarité se construit à travers divers phénomènes. On pense bien entendu à l’action des hormones et donc aux caractères sexuels primaires. La polarité dépend également de notre identité telle que nous la ressentons au fond de nous-mêmes. Et finalement, notre éducation, la société également, nous conditionne à adopter des postures typiquement « viriles » ou « féminines » : les hommes, les vrais, devraient soulever de la fonte et ne pas hésiter pas à cogner.

Admettre l’infinité de nuances qui existent entre le mâle et la femelle ne suffit pourtant pas à retranscrire toutes les subtilités de l’être humain. Notre polarité évolue aussi en fonction du contexte. Notre boxeuse de tout à l’heure peut tout aussi bien prendre une polarité masculine puissante pour son combat et une polarité particulièrement féminine pour un dîner galant le soir même.

Comment séduire grâce à la polarité sexuelle ?

La différence de polarité crée l’attraction. Une personne à polarité féminine est attirée par une personne à polarité masculine. Et plus la différence de polarité est importante, plus la séduction l’est également. Bonne nouvelle, l’attirance se révèle fondamentalement réciproque. Si les relations amoureuses ne sont pas toujours simples, c’est que nous devons adopter une posture radicalement plus masculine ou plus féminine que l’autre et pourtant lui répondre à des attentes qui diffèrent des nôtres. Vous y voyez un dilemme ? Attendez la suite.

Les choses peuvent devenir passablement plus compliquées dès lors que l’on cherche intentionnellement à séduire. La polarité féminine passe à l’action et adopte ainsi un trait de caractère masculin. La polarité masculine a tendance à se faire désirer et attendre. Elle adopte un trait de caractère féminin. Ce jeu de séduction diminue la polarisation et donc l’intérêt d’une relation. On séduit bien plus facilement en restant soi-même plutôt qu’en jouant un rôle.

Le secret n’est pas de donner à l’autre ce qu’il veut, mais de le mettre en situation de l’obtenir lui-même. Donner à l’autre l’opportunité d’exprimer sa personnalité se révèle plus subtil. Mais que veut-il ? On distingue trois sources d’incompréhension fréquentes entre les polarités masculine et féminine : le temps, l’observation et la valeur des choses.

Le temps

La polarité féminine prend son temps. Elle prend du plaisir à imaginer et à se projeter. Son monde intérieur est souvent plus puissant que le monde extérieur. À l’inverse, la polarité masculine est ancrée dans le présent. Elle a besoin d’agir de façon tangible et immédiate.

La perception

La polarité masculine évalue son environnement. Elle accorde de l’importance aux critères tangibles et mesurables. Et quand il s’agit des personnes, elle s’attache avant tout au physique pour ne pas dire carrément aux mensurations. La polarité féminine, elle, accorde plus d’importance aux aspects immatériels ou symboliques tels que le charme, la subtilité ou l’intelligence.

La valeur de soi

La polarité féminine a besoin de se sentir importante aux yeux des autres. Elle veut que la polarité masculine se batte pour elle à l’exclusion de tous les autres. La polarité masculine cherche le plaisir immédiat. Elle veut juste profiter de l’instant présent, peu importe comment et avec qui.

Que peut-on en conclure ? Lorsqu’on remet les pièces du puzzle bout à bout, on comprend que, par exemple, la polarité féminine peut se rapprocher pour laisser la polarité masculine tenter un contact physique pendant une discussion. En revanche, elle ne doit pas créer le contact elle-même. Elle ne prend pas l’initiative, mais donne l’opportunité à la polarité masculine de le faire. Dans un autre exemple, la polarité masculine ne doit pas s’étaler sur ses projets d’avenir. Elle prend plaisir à écouter la polarité féminine se projeter et lui donne ainsi de la valeur.

Comment créer la complicité dans le couple ?

On peut rencontrer l’âme sœur, une personne avec une polarité parfaitement complémentaire de la nôtre. Et tout va bien pendant très longtemps. Mais il arrive qu’au bout d’un moment, une routine se mette en place.

Tout ce qui vit sous tension finit par s’habituer. On apprend à gérer son stress, à travailler en dehors de la zone de confort… L’extraordinaire devient normal. Si la polarité peut rester intacte, son effet moteur sur la relation affective s’estompe. Il est donc utile de faire preuve de subtilité, voire de malice.

Pour entretenir l’intérêt dans le couple, on dit souvent qu’il faut briser les règles. Ne succombez pas aux désirs de l’autre polarité trop vite. Ne la laissez pas non plus croire qu’elle ne réalisera jamais ses rêves. Continuez de cultiver le grand écart entre la différence de polarité et la réalisation des attentes de l’autre. Montrez-vous réceptif, laissez espérer, avancez ensemble en lui faisant comprendre que demain sera encore plus beau.

Le début d’une relation est souvent plus captivant. On ne sait pas si l’on plaît, on espère, on nous envoie des codes puis vient le premier baiser. On pense alors à rencontrer les parents, mais il faudra attendre… puis on veut emménager ensemble et encore il faut attendre. C’est toute une histoire qui se construit avec du suspens, de l’espoir, des tentatives et des rebondissements…Et ce sont ces rebondissements qui manquent parfois dans un couple qui se connaît trop bien.

Bousculez votre polarité. Une autre façon de casser la routine consiste à surprendre. Il s’agit alors d’agir de façon beaucoup plus yin ou yang selon le cas. Concrètement, cela signifie que vous pouvez adopter une approche plus passive ou active que d’habitude dans vos relations. Vous pouvez vous mettre en situation de dominant ou de dominé. Vous pouvez vous mettre dans une approche plus mentale ou plus physique, donner ou demander…



La polarité est un concept qui progresse outre-Manche, mais qui reste relativement peu abordé en Europe. Pourtant, elle explique beaucoup de phénomènes peu intuitifs. L’homme n’a pas besoin de dominer, une femme peut porter la culotte et se battre sans nuire à sa vie affective. La polarité explique aussi la subtilité des jeux de séduction et propose des schémas pour entretenir la tension affective dans le temps.

Pour aller plus loin, n’hésitez pas à vous abonner à la chaîne YouTube de Jo. Chaque semaine, une vidéo vous présente des conseils, des hypnoses ou des phrases motivantes pour voir la vie sous un autre angle.


Adrien






34 vues0 commentaire