• Adrien

Tout ce qu'il faut savoir pour développer sa gratitude.






Plus, toujours plus. Plus d’argent, plus grand, plus vite. L’exigence et le challenge appellent le progrès. Mais dans la course au progrès, n’a-t-on pas tendance à oublier l’essentiel : l’instant présent, et tout ce qui va bien ? Il est possible d’inverser la tendance. Aujourd’hui, nous allons voir ensemble pourquoi pratiquer la gratitude.

Quels sont les bienfaits de la gratitude ?

La gratitude agit sur notre mental, mais aussi sur notre organisme. Elle permet notamment de :

  • réduire le stress ;

  • supprimer la colère ;

  • renforcer le système immunitaire ;

  • augmenter l’estime de soi ;

  • améliorer ses relations avec les autres ;

  • nous rendre plus heureux, de façon générale.

Et ce ne sont là que quelques exemples, mais examinons cela de plus près.

Ressentir plus de bonheur et de bien être

Rendez-moi heureux et je vous en serai reconnaissant. La logique est simple. Et si le secret de la gratitude, c’était tout l’inverse ? Et si remercier la Vie, remercier les autres pour ce qu’ils nous donnent, nous rendait plus heureux ?

Dire merci, à l’oral, à l’écrit, ou parfois intérieurement entraîne une sécrétion de dopamine, l’hormone de la satisfaction. C’est la même molécule qui provoque cette sensation de joie intense lorsqu’on remporte une compétition.

La loi de l’attraction, de son côté, permet à la gratitude de déclencher de nouveaux événements positifs. Notre cerveau cherche à concrétiser ce qui occupe notre attention. Et en nous concentrant sur les éléments utiles, nous créons un contexte favorable pour qu’ils se reproduisent encore.

Améliorer sa relation aux autres

L’excès d'information occupe nos esprits et nous rend moins réceptifs aux efforts des gens qui nous entourent. L’exigence et la relation client-fournisseur remplacent peu à peu la reconnaissance. Exprimer de la gratitude, c’est redonner une place aux autres dans notre quotidien.

Celui qui reçoit des remerciements se sent utile et encouragé à son tour. Un lien social se crée ou se consolide et les gens s’entraident de plus en plus.

Réduire la colère et le stress

Le soutien des autres nous apporte un sentiment de sécurité et réduit le stress. La gratitude, c’est justement prendre conscience que des gens, parfois la Vie elle-même, nous aident.

En mettant le focus sur ce qui fonctionne, la gratitude permet d’équilibrer l’envie d’aller plus loin et la conviction de pouvoir changer les choses. Et cela rassure.

La colère se désamorce d’elle-même lorsqu’on prend le temps d’exprimer sa reconnaissance. Brené Brown, chercheuse en sciences humaines et sociales à Houston, raconte comment sa fille a, un jour, été reconnaissante qu’il y ait un mur si épais entre sa chambre et celle de son frère. Si ce n’est pas la première idée qu’on se fait de la gratitude, on constate que cette déclaration a dédramatisé le conflit entre les deux enfants.

Qu’est-ce que la gratitude ?

Un sentiment de chance et d’émerveillement

Un sentiment de chance intense, un émerveillement devant les petits présents du quotidien, un objectif atteint ou la joie d’être là et d’assister au grand ballet de la Vie, c’est cela la gratitude.

Remercier la Vie, les autres, soi-même fait partie de la gratitude. Mais oubliez les mercis de convention prononcés du bout des lèvres. Une reconnaissance sincère a tellement plus à nous apporter.

Certaines cultures utilisent la gratitude depuis des siècles. De nos jours, la psychologie positive redécouvre les avantages de la pratique. Alors que l’approche traditionnelle cherche à comprendre ce qui perturbe les gens, la psychologie positive étudie leur bien-être.

Une redécouverte de notre quotidien

Nos origines sauvages nous ont appris à nous concentrer sur les menaces, au détriment du reste. Nous avons développé une facilité déconcertante à repérer les détails qui ne fonctionnent pas et à ignorer le reste.

Nous pouvons rechercher une augmentation de salaire pendant des années. Et lorsqu’on l'obtient enfin, elle rejoint la liste de toutes ces choses normales. On l’oublie et l’on en désire une autre, vite. Pourtant rien n’est ordinaire ou définitivement acquis dans notre monde.

Les petits cadeaux de la vie se cachent partout. Cela peut être une table, pas très jolie, mais sur laquelle on partage de merveilleux repas avec ses amis. Parfois ce sont les qualités de notre conjoint, encore intactes, des années après le coup de foudre. Il ne tient qu’à nous de redécouvrir toutes ces choses qu’on ne regarde plus mais qui rendent la vie plus belle.

Un changement de perspective

Les événements sont neutres par nature. C’est notre perception qui met en évidence leurs aspects positifs ou négatifs. Mais plutôt que de fixer notre attention sur ce qui dérange, nous pouvons ajuster notre point de vue et accorder de l’attention à ce qui nous inspire de la reconnaissance.

Imaginez les tensions accumulées dans les embouteillages. Vous détestez perdre du temps et le trajet s’éternise. Oui, tout ne va pas toujours comme on le voudrait. Mais n’êtes-vous pas heureux de posséder une voiture pour rentrer chez vous sans devoir marcher pendant des heures ?

Plus qu’une émotion ou un constat de chance, la gratitude reste une démarche active. Il s’agit d’entraîner son regard et d’exprimer sa reconnaissance.

Comment pratiquer la gratitude ?

Désamorcer les frustrations

La colère et le stress nous altèrent nos actions. Lorsque vous ressentez de la frustration, quand les choses ne se passent pas vraiment comme vous l’auriez voulu, prenez un instant et demandez vous « pourquoi suis-je reconnaissant aujourd’hui ? ».

Cette simple question met en évidence ce qui marche et nous libère de l’énergie négative qui s’accumulait en nous.

Au-delà de l’effet sur notre mental, votre entourage remarquera votre esprit positif et votre prise de recul. Les gens vous font plus confiance et vous écoutent.

Tenir un journal de gratitude

Le journal demeure l’outil de prédilection pour optimiser une démarche de développement personnel. Inscrivez, chaque jour, 3 remerciements dans un carnet de gratitude.

Vous pouvez exprimer votre reconnaissance pour :

  • quelqu’un. Appréciez la valeur des autres et ce qu’ils apportent à votre quotidien ;

  • un objet. Redécouvrez ces objets anodins, mais tellement utiles finalement ;

  • la vie. Savourez les événements favorables ;

  • vous-même. Reconnaissez vos talents et remerciez votre corps de se battre pour vous, à chaque instant.

La gratitude est une démarche sincère. Pour aller plus loin dans l’exercice, ajoutez dans le carnet ce qui a changé dans votre quotidien grâce à ces personnes, objets ou événements.

Écrire le soir permet de s’endormir serein et de s’imprégner des bénéfices de la gratitude pendant notre sommeil.

Prendre le temps de regarder et d’écouter

Les occasions de ressentir de la gratitude sont multiples. Vous avez de la chance ? Quelqu’un vous aide ? Vous prenez simplement le temps de profiter de l’instant présent ? Dénicher ces raisons d’exprimer de la reconnaissance peut demander un peu d’exercice. Prêtez de l'attention à ce qui vous entoure, aux autres, aux coïncidences. Avant de remercier, il faut écouter et regarder ?

Gardez des souvenirs des beaux moments. Un collègue vous a aidé à relever un challenge, inscrivez son nom dans le rapport et invitez-le à prendre un verre. Vous avez voyagé dans un magnifique endroit, accrochez la photo sur le réfrigérateur.

La pratique régulière renforce le sentiment de gratitude. De nouvelles habitudes s’ancrent progressivement en nous. Voir le bon côté des choses devient un réflexe qui nous accompagne tout au long de la vie.






Vous possédez maintenant toutes les clefs pour démarrer dans la pratique de la gratitude. Mettez en place votre propre routine et demandez-vous pourquoi vous êtes reconnaissant. La gratitude vous rendra plus heureux, elle transformera aussi votre entourage.

Si vous désirez aller plus loin, abonnez-vous à la chaîne YouTube de Jo. Chaque semaine, une nouvelle vidéo partage des conseils pour nous aider à donner le meilleur de nous-mêmes.


Adrien




27 vues0 commentaire