• Adrien

5 accélérateurs pour réussir son coaching en développement personnel





Le coaching, cet outil de plus en plus utilisé, aide les gens à relever des challenges et à se dépasser. Loin d’être magique, l’accompagnement permet simplement d’atteindre de nouveaux résultats en ouvrant la porte à de nouvelles habitudes. Quelques principes vous aideront alors à tirer le meilleur parti de votre coaching en développement personnel. Parcourons les ensemble.

1 — Prendre du plaisir

Vous allez dépasser vos limites. Vous allez tester de nouvelles habitudes. Cela demande de l’énergie alors comment garder sa motivation jusqu’au bout ?

La motivation s’entretient en s’amusant. Quel est l’intérêt de devenir une meilleure version de soi même, si l’on n’y prend pas plaisir ? Il faut simplement différencier le easy fun, le plaisir sans engagement et le hard fun, l’amusement avec engagement.

2 — Apprendre comme un enfant

Dans un monde où tout va de plus en plus vite, on oublie souvent comment observer et apprendre. Les enfants nous montrent alors le chemin.

D’un naturel curieux et explorateur, les plus jeunes emmagasinent l’information sans se poser de questions. Ils remplissent leur mémoire comme un sac à outils. Tout ne leur est pas forcément utile, mais s’ils ont besoin, l’information attend juste là.

3 — Bannir les préjugés

Einstein disait que « La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent ».

Peu importe si une idée paraît « bonne » ou « mauvaise », demandez-vous pourquoi elle peut vous aider à avancer. Quel secret cache-t-elle ? Combien de génies ont imaginé des concepts évidents aujourd’hui, mais qui paraissaient pourtant fous avant ? Bannissez les préjugés et ouvrez les portes.

4 — Jouer le jeu du coaching en développement personnel

Le coaching est un stimulus, un déclencheur, il ne change pas les autres. La transformation vient de l’intérieur. C’est une volonté, une détermination à atteindre un objectif que chacun peut décider de cultiver, ou pas.

Jouer le jeu c’est accepter de mettre en œuvre les moyens nécessaires à l’atteinte de ses objectifs : le but du jeu.

5 — Tenir un journal de coaching

Qui n’a pas oublié ses bonnes résolutions. Qui n’a pas un jour douté de ses progrès quand ils étaient en fait bien réels ? Un journal, écrit à la main, offre les 2 bénéfices suivants :

  • S’imprégner de ses résolutions. Le crayon et le papier stimulent à la fois les mémoires auditives, visuelles et motrices.

  • Mémoriser ses ressentis. Le constat des changements devient plus facile.

6 — S’exercer

Un coup de pression ou trop peu de temps pour réfléchir, dans le feu de l’action, la séance de coaching paraît bien lointaine. La théorie est parfois trop parfaite, et la pratique imprévisible.

Prendre le temps d’essayer et de s’exercer vous aide à parfaire votre méthode. L’entraînement développe les réflexes pour agir plus vite jusqu’à ce que nous n’ayons plus besoin de réfléchir.

7 — Maintenir son niveau d’énergie

Une séance de coaching reste relativement courte au regard des résultats que nous recherchons. Transformez les séances en moments intenses. Oubliez la fatigue et souvenez-vous de vos objectifs. Soyez concentrés, participez aux échanges, surpassez-vous. Vous avez déclenché l’opportunité de changer les choses, transformez l’essai !





Nous avons vu ensemble les 7 piliers d’un coaching réussi. S’ils sont nécessaires pour intensifier vos résultats, n’oubliez pas de les pratiquer de manière ludique. On peut être engagé et s’amuser. Et quoi de plus enthousiasmant que la perspective de prochaines réussites ?

Pour rester informés des prochains événements, inscrivez-vous à la newsletter. Chaque semaine, de nouveaux articles vous aident à vous recentrer sur vos projets pour mieux avancer.

Adrien


51 vues0 commentaire