top of page

L'argent comme solution






Et si l'argent était la solution ? Cette question peut vous surprendre, va peut-être même vous choquez. Si vous saviez le bien que ça me fait de vous le dire parce que durant mes dernières activités, je portais ça comme quelque chose de honteux, tellement j'avais peur qu'on voie de moi l'étiquette plutôt que l'être humain qui est derrière. Alors qu'aujourd'hui, je suis devenu un peu par hasard un expert de la relation à l'argent. Je vois à quel point toute cette expérience m'est utile.

Les comportements irrationnels liés à l'argent

Ça m'a permis de voir à quel point les êtres humains peuvent être irrationnels dès qu'il s'agit d'argent. Deux exemples : comment peut-on être millionnaire et avoir peur de manquer tous les jours ? Comment peut-on s'entre-déchirer pareillement dans une famille lors d'une succession alors qu'il y en a largement assez pour chacun ? Je ne les juge pas parce que moi-même j'avais des revenus confortables et j'étais plein de peurs. J'étais stressé et stressant pour mes proches.

La relation entre la Suisse et l'argent

Je suis particulièrement content d'être avec vous ici en France parce que pour intervenir dans différents pays je peux vous le dire, la Suisse et l'argent, ce n'est pas un mariage d'amour. Quelle crispation ! Waouh ! C'est le seul pays où j'entends régulièrement : « Vivons heureux, vivons cachés. » Il semble qu'il se vende autant de Rolls Royce en Grande-Bretagne qu'en France. Je ne suis pas sûr que cet exemple vous touche personnellement. Donc, il s'en vend autant. La différence, c'est qu'en Angleterre, on roule avec. En Suisse, on les laisse dans le garage.

La projection de nos croyances sur l'argent


Vous voyez, si nous continuons à laisser autant de place à l'argent dans notre société à ce qu'il y ait autant de décisions qui soient prises uniquement pour des questions financières à partir de peurs, à partir d'envies, plutôt que d'écouter son intuition, d'écouter son cœur, je peux déjà vous le dire, c'est « No Future ». Mais si vous êtes là, que vous avez envie de contribuer à cette société en évolution, on va faire un premier pas pour changer ça. Je vais vous proposer une expérience que vous allez adorer. Si je suis vraiment honnête avec vous, il y en a qui ne vont pas aimer du tout. Mais je pense qu'elle est utile, c'est pour ça que je vous la propose.

Expérience et prise de conscience

Je vous invite à vous observer, là, maintenant au moment où je vais commencer à vous expliquer l'expérience et au moment où vous allez la vivre. Ça ne va pas être long. Vous allez vous mettre par deux. Si quelqu'un est seul, par trois, ça ira aussi. Ça va durer 15 secondes et vous n'aurez qu'un seul chiffre à dire dans votre groupe. Quel est le montant annuel de vos revenus ?

Les associations avec l'argent

Vous voyez, c'est du 180°. Diamétralement opposés. On peut se poser la question : c'est quoi l'argent si on y associe tous ces mots-là ? Mon mentor, celui qui m'a enseigné le fruit des recherches qu'il a faites pendant des années sur ce thème Peter Koenig, disait : « L'argent, c'est comme un médium neutre, comme un écran blanc sur lequel chacun va y projeter ses propres images. » S'il y avait vraiment une chose que j'aimerais que vous reteniez à l'issue de ce passage, c'est que nos comportements avec l'argent n'ont rien à voir avec l'argent. La source, le moteur de nos comportements avec l'argent, c'est nos projections sur l'argent. Si je projette ma sécurité sur l'argent, je n'aurais pas du tout le même comportement avec l'argent que si je projette que l'argent est une source de conflits.

Le lien entre nos projections et nos comportements


Pour vous montrer comment se manifestent, dans nos vies, ces projections, je vous propose une expérience que nous allons faire ensemble. Vous aurez besoin de vos deux mains. Une représente l'argent et l'autre représente la projection, on va dire la « sécurité » qui est quand même très courante. Vous allez prendre vos deux mains et les imbriquer l'une dans l'autre. Vous allez serrer un peu les doigts, mettez un peu de tension, ne vous faites pas mal ! Avant, je vais vous demander de desserrer vos mains. Mais avant de le faire - attendez que je vous donne le départ - j'aimerais vous rappeler une chose : votre voisin, votre voisine, ont comme vous une oreille, un nez, un menton, et ce serait bien qu'ils soient intacts après l'expérience. Donc, tout en maintenant les doigts serrés, vous allez écarter les doigts j'ai la chance de n'avoir personne à côté, je peux mettre beaucoup de force ça ne bouge pas, tant que je garde la tension. Vous voyez ce qu'il se passe ? Quand on associe, comme je l'ai fait pendant des dizaines d'années, argent et sécurité, pour prendre cette projection-là, j'ai créé un lien de dépendance : ma sécurité dépend du montant de mes économies. Donc, j'ai couru après l'argent. Pourquoi j'ai couru après l'argent ? pourquoi j'ai projeté ma sécurité sur l'argent ? Il y a une seule et unique raison. C'est parce qu'intérieurement, j'étais « insécure ». Je manquais d'estime de moi, de confiance en moi, dans ma capacité à faire face aux événements de la vie. Je manquais d'amour pour moi. Ce qui me manquait à l'intérieur, j'essayais d'aller le chercher à l'extérieur. Je courais après l'argent en économisant toujours un peu plus, et ça ne marchait pas.

Se libérer de nos croyances limitantes

Vous voyez, là, il y a l'argent et là il y a la sécurité. Je faisais fausse route. Je courais là alors que c'était de ça dont j'avais envie, de la sécurité. J'avais à construire ces fondations intérieures, pour avoir plus d'estime de moi, je continuais à courir là. J'ai fait fausse route pendant si longtemps. Aussi longtemps que je n'ai pas compris ça, que je ne me suis pas occupé de mon estime de moi, ça restait comme ça. Au fur et à mesure de ce travail-là, mes doigts se sont détendus. J'ai vu qu'il y avait l'argent d'un côté et la sécurité de l'autre. Ce sont deux choses complètement différentes. Quelle que soit la projection positive que nous avons de l'argent, c'est le même principe qui se passe.

Conclusions

J'aimerais que vous puissiez repartir avec deux pistes pour aller un peu plus loin : la première, je vous propose de voir dans les jours, les semaines qui vont suivre, essayez de vous observer comment vous vous comportez dès qu'il s'agit d'argent. Nous avons affaire tous les jours à l'argent, que ce soit en achetant votre déjeuner, en faisant vos courses, au moment où vous recevez une facture, où vous la payez, ou recevez de l'argent, quand vous discutez d'argent avec quelqu'un, dans votre capacité à faire des cadeaux, à vous, aux autres, comment vous comportez-vous ? Pour essayer de mettre plus de conscience sur votre fonctionnement. J'ai une deuxième piste. Je me rends compte de plus en plus que chez les êtres humains, on est soit dans l'esprit de manque, soit dans l'esprit d'abondance, J'étais dans un esprit de manque pendant des dizaines d'années Je voyais tout ce qui n'allait pas. De moi à moi, surtout, à quel point je n'étais jamais assez quelque chose, jamais assez bien, vis-à-vis des autres, de ma situation, de mon compte en banque,... Ça nous tire l'énergie en bas ce truc-là. Alors que ceux qui sont dans l'énergie d'abondance, ils voient tout ce qui est déjà là dans leur vie. Ils sont dans du « Merci », dans la gratitude. Même si les événements d'une vie étaient les mêmes c'est deux vies complètement différentes. Aujourd'hui, je suis beaucoup plus dans la gratitude. Je vois à quel point je suis parfois tiré encore en arrière, du côté du manque. Ce réflexe était tellement là pendant très longtemps que je suis conditionné par ça, que ça me demande de la vigilance pour revenir là.

Le pouvoir de l'argent et l'amour


Bien sûr, je suis sûr, comme vous, comme moi, nous avons tous vécu des situations où des gens parce qu'ils ont beaucoup d'argent, ils vont profiter d'une manière ou d'une autre, Ils vont abuser du pouvoir. Ils vont effectivement penser que tout leur est dû, que ça soit dans un groupe, dans une famille, que ça soit dans le business, en politique. Nous avons tous des exemples comme ça. Je veux vous amener un autre regard sur l'argent. L'argent est un formidable bulletin de vote, beaucoup plus efficient que celui que vous mettez une ou deux fois par année dans une urne. Pourquoi ? Parce que chaque fois que nous utilisons de l'argent, nous donnons une couleur à la société que nous construisons. Ainsi, si vous allez acheter dans les commerces locaux, vous leur donnez votre vote, vous les encouragez à continuer. Alors que si vous allez dans les grandes surfaces, vous encouragez aussi à continuer Si vous achetez des produits et des services qui sont faits par des entreprises qui ont des valeurs proches des vôtres, vous les encouragez à continuer, à se déployer, parce que vous leur donnez à travers l'argent une forme de pouvoir, de force de continuer. À l'inverse, si on achète des produits et services par des entreprises qui n'ont pas du tout nos valeurs, nous les encourageons également à se comporter de la sorte. Ce n'est pas facile. J'ai beaucoup de progrès à faire. Ça demande de s'informer, ça ne va pas de soi. On n'a pas toutes les informations si facilement. C'est important de se souvenir de ça du pouvoir que nous avons au moment où nous dépensons de l'argent. J'ai envie de vous inviter à gagner de l'argent sans limite, pas comme un but en soi, parce que là, il y aura des problèmes d'éthique. Mais comme une conséquence d'un travail et d'une activité que nous faisons avec passion, avec enthousiasme, et dans lequel nous serons dépassé par le succès que nous aurons. Parce que cet argent-là, nous saurons le faire circuler d'une manière qui a du sens, qui contribue à une société qui soit porteuse demain, avec beaucoup plus de force, plus d'intensité, et heureusement, il n'y a pas que l'argent qui permet ce choix-là. Il y a quelque chose d'encore plus fort que l'argent. C'est l'amour, l'amour qu'on a pour soi, l'amour qu'on a pour les autres et l'amour qu'on a pour la vie. Ça crée du rapprochement. Alors imaginez, si nous arrivions à utiliser notre argent avec amour, avec cœur, ça ferait une énorme différence.

A votre succès Jo

14 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


bottom of page