• Adrien

Réaliser ses rêves : ce que vous devez absolument savoir.

Dernière mise à jour : 23 févr.

Les uns maîtrisent leur vie quand d’autres s’accommodent des faveurs du hasard. L’école apprend que le travail et la persévérance font la différence. Et pourtant, on peut dépenser de l’énergie sans jamais aller nulle part. Y aurait-il quelque chose d'autre ? Et si maîtriser son destin, réaliser ses rêves, s’épanouir, ne plus craindre le regard des autres et vivre une vie palpitante ne dépendait que de votre vision ?




Visualiser ses rêves

Réussir ou échouer dépend souvent de notre vision. Mais surtout, visualiser ses rêves change totalement le plaisir que l’on prend à avancer au quotidien.

Retrouver l’envie

Lorsque l’envie et l’inspiration remplacent les contraintes et les obligations, tout devient plus léger. On n’agit plus à reculons parce que quelqu’un nous a vaguement dit « il faut » ou « tu dois ». On avance franchement et l’on y prend plaisir lorsqu’on est certain que de belles choses nous attendent au bout du chemin.

Et cette belle chose, justement, c’est votre vision. Votre vision, c’est l’image de votre futur. Plus qu’une vague idée, c’est la photographie précise et détaillée de ce que vous souhaitez réaliser et de qui vous serez devenu en le réalisant.

Se donner pleinement

On peut gaspiller son énergie en se lançant dans une multitude de tâches. Et c’est encore pire lorsque ces tâches sont contradictoires ou à faible impact. À l’inverse, se concentrer sur les actions qui convergent toutes vers un même but nous donne de la puissance.

Nos journées ne durent que 24 h, nous devons faire des choix. Investir son temps dans les quelques activités qui promettent les plus grands résultats, c’est donner de l’enjeu à son quotidien et le rendre passionnant.

Avec une vision claire, vous pouvez vous investir pleinement. Vous ne regrettez pas vos choix, vous oubliez les options éliminées pour déployer toute votre énergie. Et lorsque vous vous couchez le soir, vous êtes fatigué, mais vous appréciez de savoir pourquoi.

Vivre sans peur

« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait où il va » selon Sénèque. Sans vision, la peur du mauvais choix nous guette à chaque question. Dès lors qu’un événement survient, qui peut dire s’il s’agit d’une opportunité ou d’une menace. Le stress et la méfiance augmentent et consomment notre énergie. Même la meilleure équipe, le plus gros budget ou le plus bel optimisme n’y peuvent rien.

Oubliez les craintes, hissez les voiles, choisissez votre destination. Dès lors que vous savez où vous allez, vous pouvez tracer votre chemin entre des écueils. Et si certains points durs restent des passages obligés, la détermination ne laisse pas de place à la peur.

Arrêter de procrastiner

Écrans, jeux palpitants et séries télévisées dans des décors de rêve, la procrastination a pris une autre dimension en ce début de XXIe siècle. Mais on procrastine aussi en travaillant. Nombreux sont ceux qui consultent leurs courriels toutes les 10 minutes ou prennent la matinée pour choisir un nouvel ordinateur. Il n’en faut pas plus pour terminer sa journée avant de l’avoir commencée. Lorsqu’on ne sait pas où on veut aller, il est plus sage d’attendre demain, la nuit porte conseil.

Stop. Savoir maintenant pourquoi j’agis me permet de me focaliser sur le résultat et non plus sur les difficultés. Je me concentre et laisse moins prise aux distractions. Et finalement, les décors de rêve de la télévision sont tellement moins passionnants que ma vision.

Être soi-même

Mais, parfois, on procrastine malgré une vision claire. On sait pourquoi on travaille mais la motivation reste absente. Il est alors temps de se poser une autre question essentielle : cette vision est-elle la mienne ? Ai-je envie de suivre ce chemin ? Finalement, qui suis-je ?

Ne plus se comparer aux autres

Qu’est-ce qui vous fait vibrer ? Qu’avez-vous envie de laisser derrière vous ? Que souhaitez-vous apporter aux autres ? Qu’est-ce qui vous différencie ? Bref, qu’est-ce que vivre une vie palpitante pour vous ?

Notre égo nous pousse parfois à nous comparer aux autres. Ils deviennent nos modèles parce qu’ils envoient des signes de réussite. Mais comment ces gens vivent-ils leur réussite apparente ? Qu’est-ce que je ressentirais à leur place ?

Trouver notre propre vision demande avant tout de comprendre qui nous sommes.

Redécouvrir son pouvoir

« Tous les chemins mènent à Rome » selon l’adage. Reste à trouver celui qui vous fera découvrir les plus beaux paysages. Parce que ce que l’adage ne dit pas, c’est que tous les chemins ne conviennent pas à tout le monde.

Connaître nos forces et nos axes d’améliorations, savoir ce que nous acceptons ou pas, c’est nous donner l’opportunité de choisir le parcours qui nous correspond. Pour une même destination, vous pouvez opter pour la voie du challenge, la sécurité, la rapidité, la fantaisie… Vous pouvez décider d’avancer en équipe ou de garder la victoire pour vous seul. Quel est votre style ?

Ne pas laisser les autres vous définir

Timide, audacieux, nul ou persévérant, notre entourage nous attribue toutes sortes d’adjectifs. Et l’on finit souvent par les croire. Mais qui connaît vraiment notre histoire ? Qui peut parler de notre capacité à nous entraîner ou à évoluer ? Qui sait quel feu sacré qui sommeille en nous ? Les gens qui nous mettent dans des cases ne voient que la surface de notre personnalité.

Se connaître soi-même, c’est se détacher du regard des autres et s’écouter soi-même. Comprendre qui l’on souhaite devenir est souvent nécessaire pour définir une vision qui est bien la nôtre plutôt que dictée par les autres. Savoir pourquoi on se challenge, c’est peut être cela vivre une vie palpitante.

Formuler sa vision

Avez-vous une vision claire de ce que vous souhaitez réaliser ? Voici quelques conseils pour bien formuler une vision forte.

Clarifier

Une vision claire est précise. « Changer de travail », « gagner plus d’argent » ou « acheter une belle maison » ne suffit pas. Une vision forte, c’est une description détaillée de vos souhaits. Demandez-vous en particulier :

  • quoi ?

  • quand ?

  • combien ?

  • où ?

  • avec qui ?

  • pourquoi ?

S’engager

Être engagé et confiant, c’est décrire sa vision à la première personne, « je » ou « nous ».

Demain n’arrive jamais, il s’éloigne de nous chaque fois qu’on tente de s’en approcher. Exprimez-vous au présent pour faire savoir à votre subconscient que c’est maintenant que tout se joue.

Transmettre le bon message à votre subconscient

Si je vous dis « N’imaginez pas le chat sur le toit », à quoi avez-vous pensé ? Vous avez imaginé le chat sur le toit. Cette astuce montre que notre subconscient ne comprend pas la négation. Pour lui envoyer les bonnes images, formulez vos objectifs à la forme affirmative.

Comprendre d’où vient votre vision

Pourquoi est-ce important pour moi ? Est-ce que j’ai quelque chose à prouver ou une revanche à prendre ? Ai-je besoin de laisser une trace bien après ma disparition, de contribuer à un monde meilleur ou simplement de me protéger ?

S’assurer que notre vision nous comblera, c’est aussi comprendre d’où vient notre énergie.

Si le travail contribue à la réussite, c’est notre capacité à visualiser notre futur qui nous donne envie de nous dépasser et de nous engager pleinement. Elle transforme un projet en un passionnant voyage. Elle nous remet en phase avec nous même, en un mot, elle donne du sens à notre vie.

Mais passons à l’action. Comment évalueriez-vous votre vision sur une échelle de 1 à 10 ? 1 décrit une idée peu claire et 10 une idée précise. Inscrivez cette note dans les commentaires juste au-dessous du texte. Réfléchissez-y dans la semaine et revenez nous dire si votre vision a évolué.

En attendant, si vous cherchez d’autres conseils pour rester maître de votre vie, n’hésitez pas à consulter la chaîne YouTube de Jo. Chaque semaine, une vidéo présente de nouvelles idées pour vivre une vie pleine et entière. Abonnez-vous.


Adrien




41 vues1 commentaire