Préparation mentale : utilisez-vous ces techniques d’athlètes

Dernière mise à jour : 15 mars

La victoire. Non, je ne parle pas du podium ou des médailles. Je pense à la compétition, à cette sensation de maîtrise et de lâcher prise, quand les pensées parasites disparaissent pour ne laisser que l’objectif, droit devant nous. Je pense à ce moment où, en plein challenge, vous comprenez que tout peut arriver. Les sportifs le savent, la victoire passe par l’entraînement et la répétition, mais ce n’est pas tout. Aujourd’hui nous revenons sur 4 outils du coaching sportif pour une préparation mentale d’athlète.





1 — Équilibrer le corps et l'esprit

Libérer son potentiel, briser les chaînes, c’est aussi lâcher le mental et se plonger pleinement dans son objectif. Sur le papier, c’est simple, mais le moment venu, le stress et une mauvaise concentration peuvent tout remettre en cause.

La cohérence cardiaque est à la fois un exercice de concentration et de relaxation. Il consiste simplement à répéter le cycle suivant pendant quelques minutes :

  • inspirer lentement pendant 4 secondes  ;

  • retenir son souffle 1 seconde  ;

  • expirer lentement 4 secondes  ;

  • bloquer sa respiration 1 seconde.

Installez-vous dans un fauteuil, décontractez-vous et essayez tout de suite. Vous devriez rapidement ressentir les effets.

L’exercice repose sur l’idée qu’en agissant volontairement sur la respiration, habituellement inconsciente, on influence certains automatismes du corps. La cohérence cardiaque réduit ainsi l’activité du système nerveux sympathique (responsable des réflexes de défense induits par le stress) et renforce celle du système parasympathique (qui gère les organes du thorax, responsables de l’équilibre interne du corps).

2 — Renforcer la confiance

La visualisation constitue une étape primordiale de la victoire. Et pour visualiser des objectifs réalistes et ambitieux, vous devez être en confiance. L’exercice suivant vous aidera.

Souvenez-vous d’une réussite dont vous êtes fier, d’une belle et agréable victoire. Redressez-vous, et fermez les yeux. Visualisez la scène.

Rappelez-vous ce qu’il y avait autour de vous  ? Qui était là  ? Où était-ce  ? Souvenez-vous des sons, de l’ambiance. Quelqu’un vous a-t-il parlé  ? Qu’avez-vous touché  ? Quelle sensation ressentez-vous  ? Repensez à cette victoire dans ses moindres détails et activez tous vos sens. Vous êtes maintenant dans de bonnes conditions pour visualiser vos rêves.

Si parfois vous êtes un peu fatigué ou si vous avez un moment de doute, n’hésitez pas à refaire cet exercice et pourquoi pas à vous remémorer successivement plusieurs réussites. Vous pouvez même en profiter pour exprimer votre gratitude pour ces victoires.

3 — Visualiser le bon objectif

Monter sur le podium, soulever la coupe. La photographie est belle, mais elle nous éloigne parfois de l’essentiel. Pour certains, se focaliser sur la récompense, c’est laisser prise à la peur ou à un excès de confiance. Dans l’action, le focus n’est plus sur le match, le challenge ou la technique.

L’esprit sportif, c’est prendre plaisir dans des gestes réalisés à la perfection. C’est donner son maximum, créer la surprise et finalement franchir le premier la ligne d’arrivée. Si vous avez besoin de vous libérer de pensées parasites, voici deux conseils.

Lister les inconvénients liés au podium permet de faire baisser l’enjeu. En prenant conscience que le sport amène de bonnes choses y compris lorsqu'on ne monte pas sur le podium, l’enjeu et le stress diminuent, la concentration augmente.

Répéter mentalement les gestes techniques entraîne les circuits nerveux de la même manière qu’un entraînement réel. Et l’exercice demande plus de concentration. De cette manière, on s’entraîne à rester focus sur le chemin qui mène à la victoire.

4 — Programmer des réflexes dans la préparation mentale

Florent Manaudou ne se voyait pas traverser un bassin olympique plus vite que ses idoles. Il doutait de pouvoir se qualifier aux Jeux olympiques de 2012. Pour lui comme pour tout le monde, la compétition c’est se mesurer aux meilleurs.

Alors que ses émotions le mettent en difficulté, Le coach mental de Florent lui propose de recourir à la PNL. Concrètement, en pensant à un mot, il entre automatiquement dans l’état d’esprit qui libère son potentiel et lui permet d’obtenir le meilleur de lui-même.

Pour mettre en place le mécanisme, il faut d’abord identifier votre état d’esprit optimal pour la compétition. Vient ensuite la recherche de souvenirs associés à ces émotions favorables. Finalement, en combinant de façon répétée le mot clef et les souvenirs, votre cerveau devient capable de faire ressurgir les émotions qui libèrent votre combativité dès que vous entendez le mot.

La programmation neurolinguistique englobe de nombreuses autres techniques. N’hésitez pas à contacter Jo pour savoir laquelle convient le mieux à votre situation.






Vous avez maintenant les clefs pour combiner maîtrise et lâcher prise, il ne vous reste plus qu'à pratiquer pour filer droit vers la victoire. Vous pouvez faire appel à Jo si vous avez besoin d’un coach mental sportif pour personnaliser ces exercices ou pour en découvrir d’autres. Si vous pratiquez déjà certains d’entre eux, n’hésitez pas à laisser vos impressions ou vos astuces en commentaire, elles peuvent profiter à tous.

N’oubliez pas de vous abonner à la chaîne YouTube de Jo. Il publie régulièrement des vidéos d’hypnose qui compléteront parfaitement votre préparation mentale, à ne manquer sous aucun prétexte.



Adrien






42 vues0 commentaire