Cultiver son féminin sacré : réveillez les symboles qui dorment en vous


Répondre aux attentes, courir, se battre sur tous les fronts, rentrer dans le moule à tout prix... Dans l’effervescence de la vie quotidienne, sous la pression sociale, par peur de tout perdre, on oublie parfois qui nous sommes. Cette toute petite question peut pourtant donner du sens à notre vie et révéler des pouvoirs insoupçonnés. Et pour y répondre, un concept prend de plus en plus d’ampleur : cultiver le féminin sacré. Et je vous préviens tout de suite, ça concerne aussi les hommes.




Pourquoi cultiver son féminin sacré ?

Cultiver son féminin sacré, c’est avant tout s’affranchir de la pression sociale, des codes, de la bienséance et laisser s’exprimer son identité et ses qualités oubliées. Et lorsqu’on parle de féminin sacré, on pense essentiellement aux qualités dites « féminines », mais qu’on pourrait aussi bien associer au « cerveau droit » ou au « Yin » pour justement s’affranchir des préjugés.

Le féminin sacré, c’est avant tout un moyen de se libérer (ou, du moins, de diminuer l’influence) de la pensée rationnelle, du cartésien. C’est laisser moins de place à ce qui est « le mieux » pour agir en fonction de nos convictions, de nos envies, de notre identité.

Le lâcher-prise s’obtient donc plus facilement en donnant la priorité à son hémisphère gauche. Le féminin sacré nous permet de mettre fin aux combats intérieurs et d'accepter de ne pas tout maîtriser. En contrepartie, la part d'aléa révèle parfois des portes insoupçonnées.

Les codes de la société n’ont plus de prise. Il n’est nul besoin d’avoir une taille de guêpe ou un généreux décolleté pour s’épanouir et avoir le droit d’exister tant que chacun de nous sait qui il est. C’est un moyen de nous réaligner avec notre véritable identité et de prendre de la distance avec ce que le monde attend que nous soyons.

Se reconnecter à son féminin sacré, c’est laisser son potentiel s’exprimer et grandir. C’est entrer dans le flow, faire les choses naturellement, sans se demander pourquoi.

Qu’est-ce que le féminin sacré ?

Le féminin sacré s’apparente à une “énergie féminine”. C’est une source de motivation, d’inspiration, de création, mais aussi une façon d’écouter le monde et d’y contribuer. Bref, c’est une formidable ressource.

Alors que la féminité pourrait se décrire comme un ensemble de codes que la société impose arbitrairement aux femmes (silhouette, maquillage, rôle dans la société…), le féminin sacré désigne une part de notre identité profonde. Féminin sacré et féminité n’ont donc rien de commun et tendent à s’opposer sur certains aspects.

Évoquer le féminin sacré sans entrer dans les stéréotypes reste un exercice délicat. Pour cela, il est souvent utile de se référer aux symboles qui ont traversé les époques, les coutumes et les civilisations. On retrouve par exemple le féminin sacré dans la Terre, source de vie, celle qui nous soutient. C’est la femme qui crée l’inimaginable à l'intérieur de son corps et que les anciennes civilisations vénéraient par une infinité de statuettes. Le féminin sacré est représenté par différentes déesses du monde antique comme Athéna, à la fois déesse de la sagesse, des artistes, mais aussi stratège. Mais, pour certains, c’est justement l’apparition des religions polythéistes à l’antiquité qui a instauré progressivement la société patriarcale que nous connaissons aujourd’hui.

Dans les cultures orientales, le Yin est associé à plusieurs valeurs du féminin sacré comme « la femme », « recevoir », « le conseil » ou « la terre ». Mais le Yang accompagne toujours le Yin. Quel que soit notre sexe, nous possédons tous à la fois un féminin sacré et un masculin sacré dans des proportions propres à chacun d’entre nous. Tout ne dépend que de notre identité. Entre féminin et masculin sacré, il s’agit avant tout de trouver son propre équilibre.



Comment se reconnecter à son féminin sacré

Développer sa créativité

La pratique d’activités créatives stimule l’inspiration. Si vous ne vous sentez pas de vous lancer dans la peinture ou l’écriture tout de suite, prenez le temps de regarder des films ou de lire des livres inspirants. Demandez-vous quel message ces œuvres veulent-elles discrètement vous transmettre ?

L’écriture automatique constitue un exercice intéressant, à mi-parcours entre la créativité et l’hypnose, elle vous demande d’écrire sans réfléchir, peu importe que ça ait un sens logique ou plus abstrait.

Écouter son intuition

Arrêtez de vous soucier de l'avis des autres. Oubliez la raison, la logique ou les calculs. Écoutez votre petite voix intérieure et faites ce qui vous parle.

Demandez-vous ce que vous feriez si vous étiez seule. Et si personne ne pouvait vous juger ? Et si vos choix n’impactaient que vous ?

La cartomancie et les oracles aident à développer l’intuition de façon peu commune. Interpréter les symboles des cartes et les connecter à votre vie vous forcera à mettre de côté la logique, à élargir votre écoute et votre sensibilité.

Réapprendre à recevoir

Étrangement, il est parfois plus facile de donner que de recevoir. On peut donner des conseils ou de l’affection par exemple, mais recevoir demande de s’ouvrir, d’ouvrir une brèche. Et pourtant, accepter reste tout aussi important que de donner.

Êtes-vous mal à l’aise lorsqu’on vous fait un compliment ? Dites-vous simplement « merci » ou « ce n’est pas moi toute seule ». Et lorsqu'on vous offre un cadeau, appréciez-vous simplement de posséder un nouvel objet ou êtes-vous touchées qu'on ait pensé à vous ?

La gestuelle compte beaucoup. Pour recevoir, il faut s’ouvrir. Décroisez les bras, tournez les pieds vers votre interlocuteur (pas vers la porte) quand on vous parle, montrez les paumes de vos mains, regardez les gens dans les yeux. Tous ces petits gestes montreront aux gens votre sincérité et vous permettront de vous mettre en condition pour pleinement recevoir les cadeaux que les autres peuvent vous offrir.

Faites des pauses. Quand les choses s’accélèrent, quand les challenges se succèdent et que vous êtes dans l’action, prenez un instant. Profitez de cette pause pour observer les réponses que le monde a créées tout autour de vous et que vous ne voyez plus. Prenez le temps de recevoir.

Baisser les armes et lâcher prise

Vous avez le droit d’être vulnérable. La combativité n’est pas toujours la solution. Sortez du mode combat pour passer en mode dialogue. Acceptez de ne pas tout contrôler. Composez avec les incertitudes et ouvrez les portes même si vous ne savez pas ce qu’elles cachent. Des surprises vous attendent peut-être.


Le féminin sacré se révèle donc à la fois une source d’énergie et une pratique qui vise à prendre un certain recul quant aux exigences de la société et à mieux s’écouter. C’est laisser plus de place à Être et un peu moins au Paraître. Pour développer votre féminin sacré, n’oubliez pas de pratiquer des activités créatives, demandez-vous quels événements positifs pourraient survenir si vous arrêtiez de combattre et que choisiriez-vous si vous étiez seule ?



Pour aller plus loin, n’oubliez pas de vous abonner à la chaîne YouTube de Jo. Chaque semaine, de nouvelles vidéos vous aident à vous recentrer sur vous même pour mieux avancer.


Adrien






12 vues0 commentaire