top of page
  • Photo du rédacteurAdrien

Le mystérieux chiffre 7 : un pouvoir qui ne doit rien au hasard

Dernière mise à jour : 3 juin 2023

Il est partout. Le chiffre 7 est partout. Les sept couleurs de l’arc-en-ciel, les sept péchés capitaux, les sept jours de la semaine et tant d’autres… Pourquoi le chiffre 7 est-il si important ? Alors bien sûr, on se dit que l’homme a juste l’étrange habitude de tout inventer par paquet de 7. Sans compter qu’à force de chercher ce qui va par 7 dans la nature, on ne voit plus que ça, au détriment des autres chiffres. En réalité, les choses sont un tout petit peu plus subtiles que ça. Ce n’est pas un hasard si ce simple numéro retient autant notre attention. Aujourd’hui, nous explorons le mystérieux chiffre 7, ses origines, sa signification et, tant qu’à faire, comment l’utiliser pour nous dépasser. C’est parti.




Pourquoi le chiffre 7 est-il le plus puissant du monde ?

L’arc-en-ciel pourrait contenir 5 couleurs. En cherchant bien, on aurait sans doute pu trouver une huitième merveille du monde. Et Galaad aurait aussi bien pu vaincre 12 frères-chevaliers sans changer le déroulement de la quête du Graal. Le découpage en groupe de 7 semble tout aussi artificiel que le nombre de jours dans la semaine… Mais justement, puisqu’on en parle…

Le nombre de jours dans la semaine ne doit certainement rien au hasard. Une semaine correspond à la durée d’un quartier de Lune. Plus qu’une question de coïncidence, c’est avant tout une question de survie. Il y a plusieurs millénaires que l’homme a vu dans la voûte céleste le moyen de prédire le climat, d’organiser les cultures et de se préparer aux grands froids. La semaine est avant tout un outil pour anticiper la colère des dieux, leur clémence aussi. Et, cette fois c’est un hasard, l’œil nu permet d’observer 7 corps errants dans le ciel : le Soleil et la Lune ainsi que Mercure, Vénus, Mars, Jupiter et Saturne, les planètes… ou les dieux.

Le chiffre 7 entre ainsi dans la mémoire collective et alimente les textes sacrés de toutes les cultures. Les mythologies, les religions ou les philosophies reformulent ces constats et associent, chacune à leur manière, une force particulière au septième symbole.

Notre cerveau joue bien sûr un rôle dans ce phénomène. Demandez un nombre entre 0 et 9 au hasard à quelqu’un et le chiffre 7 ressortira le plus souvent. Ce chiffre possède la particularité de ne pas avoir de particularité évidente. Dans notre système de comptage à 10 chiffres, il n’est ni au début, ni à la fin, ni au milieu de la liste. Il ne se divise par aucun autre chiffre et sa multiplication n’aboutit à aucun autre (on dépasserait 10, constitué des autres chiffres). Le 7 semble parfaitement quelconque, un comble pour celui qui veut justement démontrer l’inverse !

Le psychologue cognitif George A. Miller du département de psychologie de l’université Harvard remarque en 1956 que la mémoire à court terme peut traiter « 7 informations plus ou moins 2 » : nous pouvons dénombrer jusqu’à 7 objets d’un coup d’œil, sans avoir besoin de les compter. Au-delà, il nous faudra utiliser les nombres et le comptage au sens mathématique. Alors oui, le plus ou moins deux, c’est un peu la solution de facilité. Mais si tout le monde ne dispose pas exactement des mêmes facultés, on comprend que les listes de 7 objets ont un côté pratique pour la grande majorité des gens. C’est un juste milieu qui cherche la précision, mais qui veut aussi ménager notre mémoire.

Que symbolise le chiffre 7 ?

Le 7 symbolise la complétude et l’accomplissement. C’est la toute-puissance céleste, mais aussi la fin d’un cycle. Après 7 jours, la semaine recommence. La bible nous révèle que le monde fut créé en 7 jours (ou, du moins, 6 jours plus un 7 e, pour profiter du travail accompli).

Rassasié s’écrit sheva en hébreu. Et ce même mot signifie également, je vous le mets dans le mille : sept. Si le 7 désigne la fin d’un cycle, il représente également un accomplissement. Il symbolise plus l’évolution par itération que l’éternel recommencement. Dans l’espace, la Lune passe au quartier suivant. Dans la bible hébraïque, le dimanche est le premier jour, celui de la résurrection.

Le centre se représente aussi par le chiffre 7. En cosmologie taoïste, on définit quatre directions sur Terre (les quatre points cardinaux) auxquels s’ajoutent deux directions célestes, le Zénith et le Zéphyr, le haut et le bas ou le yin et le yang. Et au milieu se trouve le 7 qui les réunit tous.

Le 3 symbolise le ciel tandis que le 4 représente la terre. Pour d’autres il s’agit de la Lune et du Soleil ou encore de l’homme et de la femme, du spirituel et du matériel. Dans tous les cas, l’union des contraires nous amène, une fois de plus au chiffre 7 et à la complétude.

En numérologie, le 7 tend à s’écarter de la notion de complétude pour représenter la prépondérance du spirituel sur le matériel. Les personnes dont le nom correspond à cette valeur font preuve de réflexion et d’analyse. Elles recherchent les solutions au fond d’elles-mêmes et prennent le temps nécessaire avant d’agir.

Mais si le chiffre 7 symbolise tant de choses, est-il possible d’en tirer un avantage pratique ?

Comment utiliser le chiffre 7 pour se dépasser ?

Agir au bon moment

« Il faut tourner sa langue 7 fois avant de parler, 14 fois pour les bilingues ». Si le 7 représente l’union du spirituel et du matériel, ce proverbe (ici revisité par Georges Rabby) possède bien deux interprétations.

La première nous indique de ne pas parler trop vite pour éviter de regretter ensuite. Elle nous recommande de laisser passer les pics d’adrénaline lorsqu’on nous attaque afin de répondre à bon escient. Ce temps de répits est alors propice à la mentalisation : que se passe-t-il en nous ? Devons-nous céder à nos pulsions ou pouvons-nous faire mieux ?

La seconde interprétation nous invite à compter jusqu’à 7 pour agir. C’est la règle popularisée par Mel Robbins sous le nom « règle des 5 secondes » même si elle s’est un peu trompée sur le chiffre. Plaisanterie mise à part, la question de 5 ou de 7 secondes importe peu, mais le chiffre 7 possède cet avantage de porter un symbole qui parle à notre inconscient. Cela dit, si vous comptez jusqu’à 5, ou 7, dans les deux cas vous occupez votre cerveau sans lui laisser le temps de trouver des excuses pour procrastiner.

Comprendre une situation

Pour agir correctement, il est utile de se poser toutes les questions. Comment savoir que vous les avez toutes posées ? Elles sont au nombre de 7, la complétude, bien sûr. On les réunit traditionnellement sous l’acronyme QQOQCCP :

  • quoi ;

  • qui ;

  • où ;

  • quand ;

  • combien ;

  • comment ;

  • pourquoi.

À l’évidence, certains sujets méritent plus de 7 questions. Cette méthode vous assure toutefois d’envisager une situation sous tous les angles possibles. Chaque aspect pouvant ensuite se décliner en interrogations plus fines.

Pour aller plus loin, vous pouvez également vous poser plusieurs fois les questions comment et pourquoi. Sept itérations de comment vous amèneront à proposer une méthodologie très précise. Sept pourquoi vous conduiront à la cause racine, celle sur laquelle vous devriez agir. Votre plan d’action est imparable.

Aiguiser son regard

Une liste complète contient 7 Éléments. Vous cherchez comment innover ? Vous vous sentez bloqué ? Avez-vous remarqué les 7 solutions cachées juste là ?

La technique consiste à mettre notre cerveau en mode recherche en lui demandant « quelles sont les sept solutions ». À l’inverse, une question comme « est-il possible de résoudre ce problème ? » amènerait les réponses « oui » ou « non », et aucune d’elles ne vous dirait quoi faire.

La notion de sept solutions nous pousse à creuser un peu plus loin. La première idée n’est pas toujours la meilleure. On peut la raffiner et donner naissance à une variante plus subtile. Parfois, on croit avoir fait le tour du sujet avant de découvrir, trop tard, qu’il reste des pistes à explorer. C’est là que le chiffre 7 prend tout son intérêt. Une multitude de solutions existe et laisse des indices autour de nous. Il ne reste qu’à les trouver.

Équilibrer le corps et l’esprit

La médecine ayurvédique identifie 80 000 chakras. Mais si vous ne pouvez pas tous les retenir, concentrez-vous sur les 7 principaux. Les chakras sont des points du corps qui influencent la circulation de notre énergie. Ils se trouvent sur certains organes si bien qu’ils affectent aussi bien notre mental que notre corps. Les émotions refoulées, les sentiments non verbalisés peuvent fermer les chakras quand une surexcitation peut les ouvrir de façon excessive. Le déséquilibre se manifeste alors sous forme de fatigue, d’une baisse de moral, de stress, d’agitation et parfois de maladie.

Les 7 chakras sont :

  • le chakra racine dans le périnée. Il régule notre sentiment général ;

  • le chakra sacré sous le nombril. Il gère le plaisir ;

  • le plexus solaire est responsable de l’estime de soi ;

  • le cœur gère la relation et l’ouverture aux autres ;

  • le chakra gorge influence notre relation au monde. Il fait le lien entre l’intérieur et l’extérieur ;

  • le chakra du troisième œil, sur le front, représente l’intuition et la clairvoyance ;

  • le chakra coronal au sommet du crâne induit l’alignement et la cohérence avec soi-même, avec ses valeurs.

La méditation permet d’agir sur les chakras. Il suffit de méditer en se concentrant sur un point en particulier. On suggère généralement de visualiser une roue qui tourne avec plus ou moins de force selon notre ressenti. La méditation peut alors donner plus ou moins d’inertie à la roue selon que l’on cherche à donner plus ou moins d’importance au chakra.



Nous arrivons au terme d’un voyage finalement très court dans le vaste domaine du chiffre 7. Nous avons vu que l’importance de ce symbole dans la mémoire collective n’a rien d’un hasard, mais relève de considérations à la fois cognitives et vitales.

La forte symbolique du chiffre 7 nous invite par exemple à :

  • prendre le temps et mentaliser avant d’agir ;

  • agir avec conviction ;

  • analyser une situation sous tous les angles ;

  • se questionner en profondeur ;

  • agir sur notre discours interne ;

  • challenger note force de proposition ;

  • aligner notre corps et notre esprit.

Mais les pouvoirs du chiffre 7 ne s’arrêtent pas là. Si vous avez quelques idées à ce sujet, n’hésitez pas à nous le faire savoir en commentaire. En attendant, il reste une question sans réponse : qui a eu cette drôle d’idée de barrer le chiffre 7 ?

Réservez votre rencontre avec Jo Sainz pour changer votre vie. Un entretien gratuit vous permettra de faire le point sur vos valeurs pour ensuite définir la ligne directrice qui mènera à vos objectifs.

À votre succès,

Jo Sainz






8 164 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
bottom of page